Présentation d’une ratatouilleuse

Well well well wello, soyons originaux donc bienvenue sur ce blog ! Des recettes, des sucrés, des salés, des astuces, des conseils, du blabla culinaire, piochez donc dans ma marmite !

Il me semble que la tradition bloggeuse soit de faire un premier article de présentation, ne dérogeons donc pas à la règle.

Adolescente pour quelques années encore, ratatouilleuse (cuisinière me semble un bien grand mot) un peu folle sur les bords, la marmite, je suis tombée dedans petite, même si la mienne contenait, non pas de la potion, mais des sucreries :p vous avez appelé Tata Gâteau ?

Depuis mes premiers pas culinaires (mélanger les œufs et le chocolat quand j’avais 5 ans) jusqu’à aujourd’hui (Bon tu nous prépares le déjeuner, dessert compris ?) il y a des éléments que j’affectionne particulièrement et d’autres que je ne peux pas saquer…C’est assez important il me semble de vous prévenir ce que vous trouverez et surtout ne trouverez pas sur ce blog !

Mes indispensables : ça, vous en trouverez souvent dans mes recettes :

–          Le chocolat. Le vrai bon chocolat, que ce soit dans un fondant tout simple ou des pièces montées, blanc noir au lait, caramélisé aux fruits secs…Je prends ! C’est la base de beaucoup de mes desserts, à condition que ce soit un chocolat de qualité. On ne fait pas de bon gâteau avec de mauvais ingrédients sous prétexte qu’ils sont cuits.

–          Les épices. J’ai hérité de plusieurs goûts paternels, dont les principaux sont le jazz…Et les épices. Pas forcément quand ça arrache-de-la-mort-qui-tue. Non, je parle des arômes exposants de variétés, d’arômes, de saveurs, de couleurs. Curry, noix de muscade, cardamome, cannelle, gingembre, clous de girofle, poivre (de Madagascar *.* un délice), bergamote, piments bec d’oiseau, coriandre, cumin…

–          Les fruits secs, et en particulier les noisettes. En elles-mêmes, natures, c’est déjà bon. Mais torréfiées au four, là c’est juste AHOLA ! Amande, noix de pécan, de cajou, noix de coco, noix de macadomia, pistaches, pignons…J’ai plus de mal avec les fruits que l’on fait sécher (abricots, pommes, ananas). Nature c’est bon, dans les préparations bofi bofa. Et si l’absence des noix et raisins secs vous étonne, prière de sauter au paragraphe suivant.

–          La cassonade. Je suis très anti sucre blanc. Ca sent vite mauvais, ça sucre pas beaucoup et faut en mettre beaucoup…Et j’ai découvert que c’est très mauvais pour la santé, bien plus mauvais que le sucre roux, bien plus sucrant et bien plus odorant. Un délice

–          Les pommes. Alors là les pommes vous allez en entendre parler. Crues cuites mélangées à d’autres ingrédients, la pomme c’est ma vie. Mais les vraies pommes hein. Je me fournis au marché, chez un marchand bio qui ne produit pas loin de Paris et dont les pommes sont…Dieu, impossible à décrire ! Alors d’accord ce ne sont pas les trucs brillants et lisses vendus en barquettes (et qui sont traités avec une quarantaine de produits chimiques) mais le goût est incomparable, varie selon les espèces, juste unique !

–          Les farines. Une subite envie de pain à la châtaigne m’a suffi pour découvrir, au magasin bio près de chez moi, un rayon gigantesque de farines de toutes sortes dont j’ai à peine entamé la découverte (actuellement testé : épeautre, châtaigne, son d’avoine, blé complet)

–          Les herbes aromatiques, surtout cultivées sur le balcon/dans le jardin. Thym, basilique, ciboulette, menthe, persil, mélisse, sauge, laurier…

–          Les fruits et légumes en général. Rabbit Power!

Et oui…La seconde liste est plus restrictive, parce que comme tout un chacun il y a des choses que je ne peux pas saquer et que vous ne retrouverez jamais ou très peu dans mes recettes :

–          Les raisins secs. Aucune de mes recettes n’en contient et aucune n’en contiendra. Je n’ai jamais pu apprécier ça, jamais de ma vie, et personne de mon entourage n’appréciant plus que ça, il est quasi-certain que je n’en mettrais jamais

–          Fruits confits. Idem que précédemment

–          Les fromages. A part ceux « de base » (comté, gruyère, chèvre, emmenthal) j’en utilise très peu, à part dans les recettes destinées à mes parents, appréciateurs de ces choses fortement radioactives que sont pour moi camemberts, brie, bleus, roquefort et autres formages Corses.

–          J’utilise en général assez peu d’agrumes, mais il est possible d’en retrouver de ci de là dans la cuisine

–          La viande. Pas de raison goûteuse cette fois, plus question d’éthique ^^

–          Nutella. Question éthique là aussi…Et parce qu’on peut parfaitement en faire soi-même ! Si si. Recette à venir !

–          Les noix entières. Quelques souvenirs douloureux d’aphtes qui paralysent ma main quand elle veut attraper la barquette. Néanmoins j’en utilise parfois dans certaines recettes comme certains moelleux ou cookies.

Bienvenue dans cette drôle de marmite, j’espère que vous y trouverez votre bonheur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s