Tarte noix de pécan caramel chocolat (oui rien que ça!)

P1010461

MISE A JOUR PHOTOGRAPHIQUE

Hey! Une recette, ça faisait quelques temps! Retour à la maison après des vacances bien chargées, courses à faire amis à voir rentrée à préparer et peu de temps pour cuisiner…A propos de rentrée, le rythme des articles risque d’être assez modifié, je ferai demain ou un peu plus tard un article pour expliquer tout ça…

Qui dit retour de vacances dit dîner avec des amis parentaux donc…Dessert remise! Voici donc une recette impitoyablement réconfortante pour le retour de l’automne, et…A donner des ulcères aux régimeux. Sucre, beurre, bonbons, chocolat, caramel, noix de pécan…Aaaaaarg. Teeeeeellement bon. Tout ça sur la fameuse « pâte feuilletée rapide » de Michel Roux qui a fait et refait le tour des blogs.

Mais racontons donc comment cette tuerie géante m’est venue à l’esprit…C’est une dégustation d’une tarte caramel-noix de pécan qui m’a donné l’envie irrépressible d’en cuisiner une aussi…Et pas n’importe quelle tarte: celle d’une chaîne de Bagel dont je reparlerai bientôt: Bagelstein. A la première occasion, j’ai voulu retester, grâce à la recette d’au féminin. Mais malgré mes recherches, pas de caramels mous au Monoprix du coin…de dépis, j’ai pris des Michokos et baissé la dose de chocolat. Et…Et…Et…

Boum. Plaf. Sur le derrière. Incroyable. Une tuerie. Les saveurs se mêlent en une seule, indéfinissable, et…Incroyable. Parfaitement équilibrée…Et pourtant vu ce qu’il y a dedans, nul n’a compris comment ça peut n’être ni trop sucré ni trop gras (par contre une part en général ça suffit ^^’)

La pâte feuilletée rapide de Michel Roux (avec ces quantités on peut normalement faire deux tartes, mais vu une grosse erreur de ma part (j’ai fait huit tours au lieu de quatre (bouleeeeeeeette)) j’ai eu du mal à l’étaler finement et ai pu faire une tarte, deux tartelette et quelques chutes pour le café. Fin de la parenthèse de malade) J’ai eu quelques hésitations à me lancer, la pâte feuilletée m’intriguait un peu…Et surtout je craignais de ne pas avoir la place! Le plus grand plan de travail de ma cuisine est un peu petite pour étaler une pâte à tarte, alors un tourage de pâte feuilletée…Mais je me suis débrouillée avec un bar 😉

– 250 gr de farine

– 250 gr de beurre froid

– 8/9 cl d’eau bien froide (qui sort du frigo)

– Une grosse pincée de sel

Sabler très grossièrement la farine avec le beurre et le sel. Ne pas trop insister, ne pas tout écraser. Ajouter lentement l’eau, en plusieurs fois, et bien mélanger à chaque fois. S’arrêter de rajouter de l’eau dès qu’une boule est possible à former. Filmer et mettre au frais pour une heure.

Fleurer le plan de travail, le plus grand possible. Etaler la pâte en un rectangle trois fois plus long que large. La pâte étendue en longueur face à vous, plier le tiers inférieur de la pâte sur le tiers du milieu, puis le tiers supérieur par dessus. Tourner la pâte d’un quart de tour vers la gauche pour avoir comme un livre fermé devant vous, avec la pliure à gauche. L’étaler vers le haut en un rectangle trois fois plus long que large, recommencer l’opération de pliage en portefeuille et marquer du pouce le coin supérieur droit. Mettre au frais pour 20 minutes.

Sortir la pâte et recommencer les opérations précédentes. Après le dernier pliage, étaler la pâte et s’en servir comme d’habitude. Cette pâte peut être conservé plusieurs jours au frais ou congelé plusieurs semaines. Pour un meilleur goût, l’installer dans le moule, la piquer à la fourchette et mettre au frais toute la nuit.

Pour un pas à pas détaillé et photographié, vous pouvez aller voir ici

La tarte noix de pécan chocolat caramel. J’ai (quand même) diminué les quantités de beurre de 50% et de sucre de presque trois quarts, ça suffit amplement 😉

– 100 gr de noix de pécan

– 30 Michokos chocolat au lait

– 150 gr de chocolat au lait noix de pécan

– 75 gr de sucre

– 3 oeufs

– 10 cl de lait

– 25 gr de beurre

Préchauffer le four à 180°. Faire fondre le beurre, le chocolat et les bonbons avec le lait

Battre les oeufs et le sucre. Ajouter la sauce caramel/chocolat.

Ecraser les noix de pécan par exemple au mortier (sans réduire en poudre); en garder quelques unes entières. Ajouter au mélange. Répartir sur la pâte à tarte (bien piquée à la fourchette!) et enfourner 40 minutes

Si vous n’avez pas le temps de faire la pâte rapide feuilletée, vous pouvez bien sûr prendre cette recette de pâte à tarte ou votre recette habituelle.

P1010458

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s