Scones châtaigne et lait d’amande, chutney pomme-oignon rouge

P1010515Les scones? Malgré une recette déjà publiée, une recette bilingue (à propos des recettes bilingues, une nouvelle est en cours de préparation) ici j’avais furieusement envie de récidiver. Des versions un peu différentes m’avaient intriguées sur le web: le lait et/ou la crème étaient remplacés par du lait d’amande. Belle idée, que j’ai décidé de reprendre, ayant à porté de main un marché doté de beaux produits bios. Toujours réticente aux raisins secs, et vu la saison automnale bien commencée, j’ai décidé de les remplacer par un produit de saison, les châtaignes (et sans tricher, je les ai achetées entières et non en bocal. Me demande bien pourquoi d’ailleurs >.<). Leur ayant incorporé du beurre salé (en Bretagne tout de même, il faut bien en profiter!) et trop peu de sucre (mémoire de linotte), ils avaient un goût si peu sucrés que je les ai accompagné d’un bon petit chutney de saison lui aussi, pommes-oignon rouge. Deux gros succès à récidiver aussi vite que possible!

P1010518

Pour une vingtaine de scones:

– 250 gr de farine type 45 ou 55

– 150 gr de lait d’amande (3/4 d’une briquette environ) (en magasin bio)

– 1 c.c de poudre à lever

– 50 gr de beurre salé

– 250 gr de châtaigne précuites (si vous les avez entières, prière de sauter à la fin de l’article pour les explications de ce si joyeux décorticage)

– 75 gr de bon chocolat noir (facultatif!)

Préchauffer le four à 200°.

Mélanger la farine et la poudre à lever. Ajouter le beurre bien froid en parcelles, et mélanger à la main ou à la fourchette pour obtenir un grossier crumble.

Ajouter petit à petit le lait d’amande, tout en mélangeant mais SURTOUT NE PAS INSISTER: c’est le secret pour avoir de beaux scones bien gonflés.

Concasser les châtaigne (et le chocolat si vous avez choisi d’en mettre), et les incorporer à la pâte. Ne toujours pas trop insister.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte au rouleau sur un centimètre et demi. A l’aide d’un verrou d’un coquetier pour des scones plus petit, découper des cercles avec des coupes très franches: ne pas tourner le cercle, appuyer franchement d’un coup.

Déposer les cercles sur la plaque de four. Enfourner pour vingt minutes pour des scones dorés, prolonger de quelques minutes pour les avoir bien croustillants

Chutney pommes-oignonP1010525

– 2 petite pommes gala ou golden

– 1/2 oignon rouge

– 1 c.s de vinaigre balsamique

– 1 c.s d’huile d’olive

– 1 c.s de sauce soja

– 1 c.c de sucre roux

Dans une petite casserole, verser l’huile puis l’oignon émincée en fines lamelles (démaquillez vous avant de l’éplucher pour ne pas sacrifier votre mascara). Laisser compoter deux trois minutes, puis verser les pommes en petits dés, le soja le sucre et le vinaigre. Laisser cuire une dizaine de minutes à feu doux, puis verser dans un petit récipient et laisser refroidir.

P1010535

La théorie de ce mélange sucré salé en a laissé certains dubitatif certains mais la pratique les a tous au minimum comblé, au maximum fait succomber dans les affres de l’orgasme gustatif. Je m’interdis formellement de refaire cette recette étant la quantité phénoménale qui a disparu lors de ma journée. Et pourtant si on m’avait dit que je m’engloutirait autant de scones…De scones? Ces petits trucs au goût de beurre trop beurré, qui laisse pleins de miettes sèches mais aussi des traces de graisse sur les mains, avec ces ignobles petits raisins tout rachitiques qui vous tombent dessus? Et oui, les scones industriels et moi c’était pas une histoire d’amour. Et la pâtisserie m’a une fois de plus appris que le fait maison et le commerce n’ont rien mais RIEN à voir. Impossible de comparer les bestioles chimiques industrielles à ces petits pains sortant du four, fondant de tiédeur dans les mains, avec ces petites châtaigne crousti-fondantes sous la dent et cet additif goût mi sucré mi beurré…Aaaaaah je m’emballe je m’emballe. Le mieux pour vous est de tester et de m’en dire des nouvelles 😉

Pour les châtaignes, si vous les achetez entières: inciser la partie marron plus claire de la base d’un bon coup de couteau: l’incision doit être vraiment profonde. Entaillez également le devant ou le derrière de la châtaigne d’une épaisse croix. Les répartir sur la grille su four (si elles sont trop petites, les mettre dans un plat résistant) et enfourner au thermostat maximum pour au moins 15 minutes: les sortir lorsqu’elles sont bien noires et s’amuser à  les décortiquer sans se brûler. Bon courage 😉

P1010530

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s