Pain rustique sans pétrissage

P1010781Vous lisez cet article mais je ne suis pas là…Non, désolée, je suis partie en voyage interstellaire dans la galaxie des rêves gustatifs… Et vous risquez de m’avoir perdu pour quelques temps!

Les ateliers boulange, je testais ça rarement et prudemment. Pour une seule et bonne raison, une des meilleures boulangeries de Paris est située à trois quatre minutes de chez moi… Et ce n’est pas moi qui lui donne ce rang: premier prix du croisssant au beurre de Paris (et second d’Île de France…Si quelqu’un a l’adresse du premier, je prends 😉 ), premier prix du mille feuille…Bref, on va dire que même les meilleurs test avaient été jusqu’ici incomparables au voisin…

J’avais déjà testé des petits pains sans pétrissage, avec deux heures de repos..C’était vraiment bon, mais pas autant que le pain boulanger, et je n’avais pas réitéré l’expérience.

Un peu plus tard, en glanant des recettes sur Internet, j’avais vu par ci par là des recettes identiques mais avec des temps de fermentation au frigo bien supérieurs (de trois à quinze jours *.*) qui étaient censé apporter une saveur rustique inégalable au pain. Voyant des blogs, pourtant engagés contre les recettes express et facilitées, louanger on ne peut plus ce pain…Je me suis lancée.

Le pain est sorti du four il y a tout juste quinze minutes. J’en ai goûté un bout. Le temps de tomber dans les pommes de bonheur gustatif, de me relever, de me précipiter, d’ouvrir l’ordi et de pianoter le plus vite possible pour vous livrer cette merveille, me voici… Même si mon esprit est encore tout chamboulé par ce…Ce…Cette merveille qui vaut un pain de boulangerie. C’est net et clair. Une merveille de merveille au pur parfum de bonheur, au goût rustique, avec des alvéoles plein partout, une croûte ultra croustillante et une mie « oreiller » comme je les aime…

La pâte doit reposer au frigo au moins 24 heures pour prendre cette saveur rustique: plus on attend, plus elle se développe. 48 à 36 heures est le bon timing. Bon ok la mienne a reposé quatre jours, mais j’avais pas le temps :p

P1010774

Pour un pain:

– 500 gr de farine (T55 ou mieux, T65. Plus le chiffre de la farine est haute plus elle est complète. Vous pouvez aussi incorporer des graines de ce que vous voulez dans la pâte)

– 350 gr d’eau

– 1 sachet de levure déshydratée ou 10 gr de fraîche

– 10 gr de sel (sel fin ou mieux, fleur de sel ou sel de Guérande)

– De la patience 😉

Dans un saladier, mélanger la levure avec l’eau pour la réhydrater. Ajouter la farine et le sel: bien mélanger (pâte qui colle, tout va bien ne vous inquiétez pas :p). Couvrez d’un torchon humide et laisser lever deux heures à température ambiante. SI vraiment vous êtes pressés, vous pouvez faire cuire la pâte à ce moment: le goût sera moins prononcé mais bon également 🙂

Couvrez hermétiquement de film étirable, et entreposer au frigo pendant 24 heures à 15 jours.

Le jour J, chemiser de papier sulfurisé une grande cocotte et saupoudrez de farine.

Renverser le saladier au dessus de la cocotte et transvaser délicatement la pâte à l’aide d’une spatule. Ne surtout pas la dégazer (=> détruire les petits bubulles d’air qui se sont formées grâce à la levure). Mettre le couvercle de la cocotte et la placer dans le four à 40 degrés. Laisser lever 30 minutes puis, en laissant la cocotte dans le four, allumer à 240° (oui c’est chaud! Le pain est traditionnellement cuit au feu de bois, donc à température élevée). Laisser cuire 45 minutes en moyenne, selon la taille du pain

Et succombez…

P1010779

 

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s