Adresses parisiennes

MISE A JOUR DU 04/06/16 (en même temps qu’une modification du format des articles, car avant le titre des articles n’apparaissait pas)

Eh non, vous n’avez fait la berlue, la Marmite est toujours la Marmite j’ai simplement…Légèrement changé le deesign 😉 celui d’avant datait de la création du blog ou presque, et ne me convenait pas exactement. Il reste de petits détails à régler mais ça viendra bientôt!

Pas de recettes aujourd’hui… Mais des adresses parisiennes! Des adresses où trouver une boisson chaude en hiver, de quoi déjeuner sur le pouce ou profiter d’une belle occasion à fêter! Adresses connues ou plus discrètes, en urgence ou plus chics, voilà quelques endroits à visiter dès que possible…

Sur le pouce

– Bagelstein. Chaîne de bagels qui vous feront oublier les vieux pneux moisis de…Non, pas de contre pub sur des chaînes de fast-food américaines voyons. Des bagels à tomber, préparés devant vos yeux (gros coups de coeur pour l’Isidore et l’Henriette), bien garnis, tous frais, immense choix de pain à bagel (natures, complet, au sésame etc), de garniture que vous pouvez même prendre au choix, le bagel du mois toujours atomique, des desserts « Vive les USA » (muffins, brownies, cookies, tarte au noix de pécan qui était initialement mon but en cuisinant cette tarte. Initialement, les deux n’ont finalement pas le moindre rapport 🙂 ) et un cadre…Occupant. Voyez vous même l’humour sur leur site. Adresse: 3 dans le 1er arrondissement, 4 dans le 2ème, 1 dans le 5ème, 3 dans le 6ème, 1 dans le 7ème, 6 dans le 8ème, 2 dans le 9ème, 1 dans le 11ème, 1 dans le 16ème, 1 dans le 17ème et dans d’autres villes)

– Le dernier bar avant la fin du monde: « Le Dernier Bar avant la Fin du Monde est le premier espace d’expression des cultures de l’imaginaire en plein cœur de Paris, à deux pas du Théâtre du Châtelet. C’est un bar de plus de 400 m² pensé par des passionnés de science-fiction, de fantasy, de manga, de séries télévisées, de cinéma et de littérature fantastique. On peut s’y installer pour lire, partager un verre, jouer, se restaurer, partager sa passion pour les cultures de l’imaginaire. » Bon résumé du lieu: une ambiance dépaysante de tous les tristounets bars où l’on avale un morceau de carton pâte sur un bout de comptoir. Un panneau vous invite dès l’entrée à poser vos armes. Les serveurs vous demande si le plat du jour, du coeur de dragons sauce chevalier, vous tente. Une seule interdiction: nourrit le troll. La carte, dans le même genre, regorge de tentations avec lesquels il est bien difficile de se dépatouiller, mais le plat vous fait tout oublier. Connu pour le « 42 cm », hot dog géant, les bruchette sont elles aussi fortement recommandés, et le tout pour un prix dérisoire qui vous laisse « caméra cachée? ». Gardez la carte, et tentez de trouver toutes les références Site: ici
19 Avenue Victoria, 75001, métro Hôtel de Ville ou Châtelet si vous n’avez pas peur de vous perdre dans d’interminables couloirs 😉

– Le Wallace. Jolie découverte sur une toute aussi jolie place, d’excellent plats fait maison de chez maison. Le brunch du dimanche est fortement conseillé: très copieux, original, délicieux (évidemment) Pas de site. 90 rue Cambronne – 75015 Paris.

– L’As du Fallafel. Prévoir un bon bout de temps pour la queue, dont la longueur est à la hauteur de l’institution. Oubliez les vieux trucs au goût de plastique mangé à l’arrache dans la rue, et laissez vous embaumer par les saveurs orientales. 34 rue des Rosiers, 75004

Boire une boisson bien chaude:

– Le métro. Ce café au nom si original sert un chocolat chaud à l’ancienne (chocolat fondu et lait servis séparément) conseillé à juste titre par mon prof de français… Place Maubert

– Angelina. Vraiment besoin de présenter? Institution parisienne bien connue pour son chocolat et son Mont-Blanc, pâtisserie à la crème de marron qui a fait la renommée de l’institution. Plusieurs adresses à Paris que je vous laisse découvrir ici

– Le Voltigeur, encore une adresse connue pour son chocolat ^^’ mais aussi pour son beau cadre un peu café littéraire. 45 rue des Francs-Bourgois 75004,

– La Grande Mosquée de Paris. Dur dur d’avoir de la place, mais récompensé par un thé servi à la seconde (les serveurs passent sans cesse entre les table avec un plateau), thé à la menthe bien sûr, accompagné d’un grand choix de pâtisserie et d’un décor bien adapté 😉 2bis Place du Puits de l’Ermite, 75005

– Café du musée Rodin, rien que pour le cadre de malade 😉 79 Rue de Varenne, 75007

– A l’heure du Thé, dont la spécialité est bien sûr…Le thé, qui vous sera servi infusé à la perfection si vous avez réussi à choisir, tâche bien ardue vu l’effroyable liste de tentations de la carte. Un des rares endroit où le thé vert à la rose est vraiment bon. De beaux gâteaux maisons également, sans oublier une large sélections de tablettes de chocolat de grande qualité. 23 rue Lacépède, 75005

– Maison des trois thé. Pour un dépaysement garanti! Réservation obligatoire et prix très élevés pour un salon de thé, mais expérience intéressante. Les thés vous sont proposés selons vos goût, et le mode de préparation, complexe, expliqué et démontré. Ce salon de thé chinois propose des thés que vous ne trouverez pas ailleurs, de très longue tradition et aux goûts étonnants. 1, rue Saint Médard, 75005

-Mamie Gâteau, 66 rue du Cherche Midi. Une très jolie adresse pour prendre le thé ou déjeuner sur le pouce. De délicieuses tartes, des desserts qui varient chaque jour. Je vous conseille fortement les scones.

Resto pour belles occasions:

– La Villa Corse. Une adresse aux saveurs et couleurs de l’île de beauté…Et quelles saveurs! Les poissons sont préparés à la perfection, les viandes embaument le maquis et je vous laisse tomber par terre avec les desserts 164, boulevard de Grenelle – 75015 et 141, avenue de Malakoff – 75016

Pâtisseries et boulangerie

– Pichard, 88 rue Cambronne. Une des meilleures boulangeries de paris. 1er prix de Paris du croissant au beurre (que mes parents dégustent tous les dimanches matin), 1er prix du millefeuille. Les prix sont très abordables (1 euro la baguette tradition)

– Dossemont, 110 rue Lecourbe. Une délicieuse boulangerie et pâtisserie, aussi bien pour le pain (gros coup de coeur pour la tourte de seigle, très noire, et encore meilleure sous-cuite) que pour les pâtisseries (néanmoins un peu plus chères que Pichard) et que les sandwichs.

– Pierre Hermé, que je ne vais pas vous faire l’affront de présenter quand même. Les pâtisseries sont chères mais valent le coup! Enorme coup de coeur pour L’Infiniment Café, et je suppose que L’Infiniment Vanille vaut le détour aussi 😉 http://www.pierreherme.com/

– Claire Damon, des Gâteaux et du Pain, où nous avons acheté sa dernière création, Pamplempousse Rosa, au pamplemousse rose bio de Corse et à la rose. Le pain est bien sûr excellent lui aussi.

Publicités

7 commentaires

  1. Ooooh, il est super sympa cet article ! Bagelstein m’a donné super envie (c’est juste dommage qu’il en ait pleins partout à Paris sauf près de mon arrondissement…T_T), Et j’approuve laaargement ton chois pour Le dernier bar avant la fin du monde, l’As du felafel et Angelina. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s