Souporridge

J’ai connu cette recette par Instagram. Si vous tenez absolument à reconnaître un avantage à l’anorexie, c’est qu’en guérissant (ou même pendant la maladie) on découvre de nouvelles saveurs, de nouveaux aliments, de nouvelles choses auxquelles on aurait jamais pensé auparavant. C’est le cas des flocons et du son d’avoine. Il faut avouer que ce n’est pas pour de bonnes raisons que j’ai goûté ces flocons pour la première fois: alors que j’étais en pleine rechute après six mois de boulimie, je ne petit déjeunais plus depuis presque un an. Au ski, j’avais fait une crise d’hypoglycémie. A plus de deux mille mètres d’altitude, je tremblais, avais énormément de mal à tenir mes bâtons, et je devais faire sacrément peur, avec des lèvres bleues, le teint blafard et de grosses cernes, puisque mes parents m’ont traîné dans une buvette sur les pistes, et ont bataillé pendant dix minutes pour que j’avale en plus d’un thé qui, selon mes dires « suffisait amplement », une pauvre barre de céréales. En revenant à l’appartement, ils m’ont de nouveau traînée, cette fois-ci au supermarché, et m’ont demandé de choisir quelque chose pour le petit déjeuner, car « je ne pouvais pas skier toute la matinée sans rien dans le ventre ». J’ai donc choisi des flocons d’avoine, car je me souvenais que c’était le plus sain, le moins sucré et le moins calorique de toutes les céréales.IMG_6893

Pendant des mois j’en prenais une cuillère à soupe mélangé à de l’eau. Mes parents me demandaient chaque jour d’augmenter. Je refusais. Puis est venue la boulimie, j’ai testé le porridge, les flocons au yaourt…Et j’en bouffais à m’en rendre malade.

Bref, ma relation aux flocons d’avoine a été un peu chaotique. Maintenant j’en mange avec plaisir, et j’adore découvrir de nouvelles recettes avec. Récemment j’ai découvert le son d’avoine, qui fait des porridges encore plus crémeux, bref c’est pas mal du tout.

Cette recette a été inventée et popularisée par @in_lack_of_food et par une autre fille dont je ne me souviens plus du pseudo >.< (EDIT: c’est @lilavslife que je vous invite à aller suivre également) (une autre inspiratrice du souporidge est @julielivesagain)

Elle mélange la soupe et le porridge. Les quantités sont variables selon votre faim, sachant que celles que je donne sont très consistantes. SI vous n’avez pas très faim, n’hésitez pas à diminuer. C’est encore meilleur avec de la soupe maison, mais de l’industriel fera l’affaire. N’oubliez pas de vérifier qu’elle soit sans crème fraiche beurre lait fromage etc (c’est le saint graal des soupes, quasi introuvable ^^)

Pour une personne:

  • 50 cl de soupe
  • 50 gr de flocons d’avoine ou de son d’avoine (ou d’autres flocons, amusez vous!) (pour diminuer les quantités, prenez le nombre de cl de soupe et prenez autant de grammes de flocons/son. Par exemple pour 30cl de soupe, comptez 30 gr de flocons)
  • C’est tout!

Dans un récipient assez grand, verser la soupe et les flocons. Bien mélanger. Mettre au micro-onde, et faire cuire 7 minutes (pour 20 cl de soupe) à 10 minutes (pour 50 cl)

Sortir le récipient du micro-onde (attention c’est brûlantissime) , et laissez refroidir au moins 30 minutes. Si besoin, réchauffer quelques minutes au micro-onde.

Selon beaucoup, le meilleur est la croûte que le « refroidissage » forme. Je vous laisse aller voir le compte d’ @in_lack_of_food pour découvrir comment on déguste un souporridge 😉 

Butternut farcies à la turque

Voilà longtemps que je n’ai pas publié: manque de temps, trop de travail, pas d’envie…Et pourtant j’en ai, des recettes à partager! Un joli paquet même! Alors on se pose devant son ordinateur, on tape tout et on prévoit des publications régulières.

On commence avec une délicieuse recette salée comme il n’y en a que peu sur ce blog. Je l’ai trouvée dans un superbe livre de recette offert par une amie de l’internat (si tu passes par là, coucou petit chat 😉 ), 200 recettes vegan des éditions Marabout collection Ma petite cuisine. Un livre de cuisine qui propose des recettes savoureuses, simples et claires. Bref, j’approuve à 100% (dit elle en se gavant de *********, recette surprise que vous découvrirez bientôt)

J’adore les courges (les choux, c’est pour vous aussi). Tellement de variétés, tellement de goûts…Mais toujours si bon! Pour cette recette, on utilise la butternut, au petit goût de… Beurre et de noisettes, bravo aux bilingues 😉 farcies à la tomate, c’est léger . et plein de saveurs!

Pour 4 personnes:

  • 2 courges butternut
  • Huile d’olive
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c.c de cumin
  • 450 gr de tomates
  • 2 c.s de tomates séchées
  • Sel, poivre

Préchauffer le four à 220°. Couper les courges en deux, les épépiner, les badigeonner d’huile d’olive au pinceau. Saler, poivrer, et enfourner pour 45 minutes.

Pendant ce temps, préparer la farce.

Emincer l’ail, l’oignon, couper les tomates en morceaux et les tomates séchées en très petits morceaux (si vous trouvez de la pâte de tomate séchée c’est encore mieux)

Faire chauffer 3 c.s d’huile d’olive dans une grande sauteuse. Faites y revenir l’ail l’oignon et le cumin 5 minutes à feu moyen. Ajouter les tomates, les tomates séchées, faire cuire encore cinq minutes, saler poivrer.

Baisser le four à 180°

Répartissez la farce dans les courges et parsemez de cumin. Enfourner pour 20 minutes

(Je suis désolée, je suis absolument incapable de retrouver les photos de ce (délicieux) plat. J’en suis navrée, je recommence la recette dès que possible pour la photographier!)

Un Noël vegan #2 : timballe au yaourt de soja, raifort et tomates cerises

img_6366On continue avec l’entrée! Pour la famille, c’était des timballes de saumon à la crème fraiche et à l’aneth, posées sur des tranches de concombre. Pour ne pas trop m’éloigner du sujet, je me suis dit que j’allais me lancer moi aussi dans des timaballes, avec une crème également. Ca tombait bien, il me restait des yaourts au soja natures. Voyons…Des graines de chia pour que ça se tienne, puis des tomates, tient pourquoi pas ajouter du raifort comme dans la recette pour la famille? Il me restait aussi du mélange tartines/sésame des truffes au potimarron. Je me suis donc lancée dans cette délicieuse recette, bien copieuse mais pas lourdingue non plus. Bref une bonne entrée de fête.

Lire la suite

Un Noël vegan #1: bouchées apéritives au potimarron

img_6365Joyeux Noël à tous! Ce fut mon premier réveillon en tant que vegan, j’ai donc adapté le menu pour pouvoir tout de même bien profiter! Je vais vous livrer dans une petite série d’articles toutes les recettes utilisées lors des fêtes. On commence avec l’apéritif, tiré d’un livre acheté par ma maman, « Joyeux Noël vegan », toujours de Marie Laforêt. Il fourmille d’excellentes idées, de recettes délicieuses et simples…Bref, que du bonheur! Cette recette de bouchées au potimarron m’avait direct tapé dans l’oeil. J’adore toutes les courges, mais le potimarron reste de loin ma préférée. J’adore son petit goût de châtaigne, et surtout sa texture toute douce, un peu farineuse. Bref, quand j’ai vu cette recette, je me suis dit que je devais absolument la faire! Elle n’a pas été exempte de tout problème: la crème devait, dans la recette, reposer 20 minutes au congélateur. J’ai dû la laisser quasi deux heures afin d’avoir quelque chose d’assez solide pour former les truffes! ET encore, elles étaient bien molles. Je pense que la prochaine fois (car il y en aura sûrement une prochaine) je laisserai le potimarron s’égoutter un peu plus.

Lire la suite

Petit épeautre grillé à l’aubergine

img_6176Voici une de mes recettes favorites de Vegan (Marie Laforêt). Je l’ai réalisée plusieurs fois, et c’est une des rares recettes vegan appréciée par ma famille, toujours extrêmement réticente à mes recettes vegan ^^ les préjugés ont malheureusement la vie dure. Oui, la cuisine vegan peut être savoureuse, même succulente, elle peut être originale, pleine de saveur, différentes certes mais si bonnes…

J’ai adapté les quantités, qui étaient indiquées pour 2 (plat principal) à 4 (accompagnement) personnes, en les doublant. On obtient un délicieux plat complet, bien nourrissant mais sans être lourdingue. La douceur de l’aubergine fondante est ici associée au croquant de l’épeautre et à l’oignon ou l’échalotte. Un vrai délice!

Lire la suite

Cake courgettes tomates confites, vegan

img_5826Ce délicieux cake a été réalisé pour un pic-nique. Il a eut un succès immédiat! La farine de petit épeautre lui donne un délicieux goût un peu rustique, il est bien parfumé grâce au basilic et aux légumes! Il n’a rien à envier aux cakes « classiques »!

La recette originelle était sans gluten, grâce à la farine de pois-chiche, qui lui donnait aussi une belle couleur jaune comme les cakes avec oeufs! Le mien était plus brun, mais le changement de farine n’a posé aucun problème. Recette trouvée sur Ma Vegetable, une vraie mine d’or!

Lire la suite

Légumes farcis au quinoa

IMG_5454Un soir, mes parents ont décidé de faire des légumes farcis. Il fallait donc que je me trouve une alternative végétale, sans pour autant faire quelque chose de complètement différent. Je me suis alors souvenue d’une recette dont je n’ai malheureusement pas conservé la source: il s’agissait d’une farce à base de quinoa, de raisins secs et d’amandes. C’est un plat complet, sain et succulent. A tester sans attendre!

Lire la suite