Petit déjeuner vegan pour fortes chaleurs

IMG_7176

Photo très laide je vous l’accorde, mais c’est la seule que j’ai

Juillet approche, et il commence déjà à faire chaud. Vraiment chaud. Si à la clinique soin-étude mes petits déjeuners se ressemblent tous et ne se distinguent pas par leur variété (c’est toujours un thé, infusé à l’eau tiède en été, et un bol flocons d’avoine/lait végétal), le week end… Je me lâche. Samedi soir dernier, ne sachant pas quoi faire pour m’occuper, j’ai décidé de me préparer un bon petit déj pour le lendemain, un petit dej qui reposerait au frigo et que je pourrai déguster bien froid le dimanche

J’avais repéré le café glacé quelques jours auparavant sur la page de La Cuisine de Jean Philippe. La recette m’avait immédiatement tapé dans l’oeil. J’avais toujours adoré la glace au café, et je pensais que cette recette me redonnerai le goût de ce délice si cruel. Erreur. C’était encore meilleur! Vraiment délicieux!

Pour le porridge froid, j’avais déjà testé quelques fois avec plus ou moins de succès. Cette fois ci, il était parfait. Extrêmement crémeux, bien parfumé. Merci  Lili Backery!

Je vous laisse donc avec les deux recette

Pour un mug:

  • 2 c.s de café en poudre (perso j’ai mis le contenu d’une capsule et demi de café pour machine à café)
  • 1/2 teaspoon de cacao pur
  • Une pincée de sel
  • 2 tablespoon de sirop de sucre de canne, sirop d’agave ou sirop d’érable (un sucrant liquide quoi)
  • Du lait végétal, si possible neutre (j’avais sous la main du lait de riz parfum moka, c’était parfait) environ un mug

Mélanger le café, le sel, le cacao et le sucrant dans un mug.

Ajouter le lait végétal jusqu’en haut

Couvrir et laisser poser minimum deux heure au frais. Je l’ai laissé toute la nuit et c’était nickel

Solution simple pour cuisine bien équipée: avec un chinois ou une passoire très très fine, filtrer le café glacé

Solution « cuisine mal équipée » (c’ta dire la mienne. Pour quelqu’un qui a un blog de cuisine, si vous voyiez l’équipement de la mienne, vous rigoleriez. Mais c’est pas dérangeant, on a quand même ce qu’il faut et ça oblige à être inventif pour pallier à ce qu’il manque): prenez deux compresses stériles, dépliez les, posez les deux sur une passoire à gros trous et filtrez. N’oubliez pas de presser les compresses à la fin pour faire sortir tout le café!

Servir froid

Le porridge

  • 3 c.s de flocons d’avoine (ou autres céréales si par exemple vous êtes intolérant au gluten)
  • 1 c.s de graines de chia (optionnel)
  • 12 cl de lait végétal au choix (toujours riz-moka pour moi-
  • Produit sucrant si désiré, perso je préfère sans)

 

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Couvrir et laisser poser une nuit au frigo. Voili voilou!

 

J’espère que vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous rafraichir dès le matin. Je vous laisse avec ce petit gif bien représentatif de mon état le vendredi soir 🙂

Souporridge

J’ai connu cette recette par Instagram. Si vous tenez absolument à reconnaître un avantage à l’anorexie, c’est qu’en guérissant (ou même pendant la maladie) on découvre de nouvelles saveurs, de nouveaux aliments, de nouvelles choses auxquelles on aurait jamais pensé auparavant. C’est le cas des flocons et du son d’avoine. Il faut avouer que ce n’est pas pour de bonnes raisons que j’ai goûté ces flocons pour la première fois: alors que j’étais en pleine rechute après six mois de boulimie, je ne petit déjeunais plus depuis presque un an. Au ski, j’avais fait une crise d’hypoglycémie. A plus de deux mille mètres d’altitude, je tremblais, avais énormément de mal à tenir mes bâtons, et je devais faire sacrément peur, avec des lèvres bleues, le teint blafard et de grosses cernes, puisque mes parents m’ont traîné dans une buvette sur les pistes, et ont bataillé pendant dix minutes pour que j’avale en plus d’un thé qui, selon mes dires « suffisait amplement », une pauvre barre de céréales. En revenant à l’appartement, ils m’ont de nouveau traînée, cette fois-ci au supermarché, et m’ont demandé de choisir quelque chose pour le petit déjeuner, car « je ne pouvais pas skier toute la matinée sans rien dans le ventre ». J’ai donc choisi des flocons d’avoine, car je me souvenais que c’était le plus sain, le moins sucré et le moins calorique de toutes les céréales.IMG_6893

Pendant des mois j’en prenais une cuillère à soupe mélangé à de l’eau. Mes parents me demandaient chaque jour d’augmenter. Je refusais. Puis est venue la boulimie, j’ai testé le porridge, les flocons au yaourt…Et j’en bouffais à m’en rendre malade.

Bref, ma relation aux flocons d’avoine a été un peu chaotique. Maintenant j’en mange avec plaisir, et j’adore découvrir de nouvelles recettes avec. Récemment j’ai découvert le son d’avoine, qui fait des porridges encore plus crémeux, bref c’est pas mal du tout.

Cette recette a été inventée et popularisée par @in_lack_of_food et par une autre fille dont je ne me souviens plus du pseudo >.< (EDIT: c’est @lilavslife que je vous invite à aller suivre également) (une autre inspiratrice du souporidge est @julielivesagain)

Elle mélange la soupe et le porridge. Les quantités sont variables selon votre faim, sachant que celles que je donne sont très consistantes. SI vous n’avez pas très faim, n’hésitez pas à diminuer. C’est encore meilleur avec de la soupe maison, mais de l’industriel fera l’affaire. N’oubliez pas de vérifier qu’elle soit sans crème fraiche beurre lait fromage etc (c’est le saint graal des soupes, quasi introuvable ^^)

Pour une personne:

  • 50 cl de soupe
  • 50 gr de flocons d’avoine ou de son d’avoine (ou d’autres flocons, amusez vous!) (pour diminuer les quantités, prenez le nombre de cl de soupe et prenez autant de grammes de flocons/son. Par exemple pour 30cl de soupe, comptez 30 gr de flocons)
  • C’est tout!

Dans un récipient assez grand, verser la soupe et les flocons. Bien mélanger. Mettre au micro-onde, et faire cuire 7 minutes (pour 20 cl de soupe) à 10 minutes (pour 50 cl)

Sortir le récipient du micro-onde (attention c’est brûlantissime) , et laissez refroidir au moins 30 minutes. Si besoin, réchauffer quelques minutes au micro-onde.

Selon beaucoup, le meilleur est la croûte que le « refroidissage » forme. Je vous laisse aller voir le compte d’ @in_lack_of_food pour découvrir comment on déguste un souporridge 😉 

Muffins tout chocolat vegan

Aaaaattention attention, Msieurs Dame, là on se retrouve pour du très light, très léger, fade, dégoûtant… Nan, j’déconne, on se retrouve avec du très bon, du consistant, du chocolaté…Pas si fat que ça. Je les avait fait, au début, juste pour moi, puis j’ai décidé d’arrêter de faire mon égoïste et de partager ces merveilles avec le reste du monde…C’tà dire avec mes compagnons de soin-étude. Nous nous sommes donc retrouvé en petit comité dimanche soir, avec la déprime habituelle jvoulais-pas-rentrer-ici, et ces délicieux muffins…Qui nous ont aussitôt réconforté! L’avis est unanime: c’est très, très, très bon.

Je vous laisse avec la recette…

Lire la suite

Butternut farcies à la turque

Voilà longtemps que je n’ai pas publié: manque de temps, trop de travail, pas d’envie…Et pourtant j’en ai, des recettes à partager! Un joli paquet même! Alors on se pose devant son ordinateur, on tape tout et on prévoit des publications régulières.

On commence avec une délicieuse recette salée comme il n’y en a que peu sur ce blog. Je l’ai trouvée dans un superbe livre de recette offert par une amie de l’internat (si tu passes par là, coucou petit chat 😉 ), 200 recettes vegan des éditions Marabout collection Ma petite cuisine. Un livre de cuisine qui propose des recettes savoureuses, simples et claires. Bref, j’approuve à 100% (dit elle en se gavant de *********, recette surprise que vous découvrirez bientôt)

J’adore les courges (les choux, c’est pour vous aussi). Tellement de variétés, tellement de goûts…Mais toujours si bon! Pour cette recette, on utilise la butternut, au petit goût de… Beurre et de noisettes, bravo aux bilingues 😉 farcies à la tomate, c’est léger . et plein de saveurs!

Pour 4 personnes:

  • 2 courges butternut
  • Huile d’olive
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c.c de cumin
  • 450 gr de tomates
  • 2 c.s de tomates séchées
  • Sel, poivre

Préchauffer le four à 220°. Couper les courges en deux, les épépiner, les badigeonner d’huile d’olive au pinceau. Saler, poivrer, et enfourner pour 45 minutes.

Pendant ce temps, préparer la farce.

Emincer l’ail, l’oignon, couper les tomates en morceaux et les tomates séchées en très petits morceaux (si vous trouvez de la pâte de tomate séchée c’est encore mieux)

Faire chauffer 3 c.s d’huile d’olive dans une grande sauteuse. Faites y revenir l’ail l’oignon et le cumin 5 minutes à feu moyen. Ajouter les tomates, les tomates séchées, faire cuire encore cinq minutes, saler poivrer.

Baisser le four à 180°

Répartissez la farce dans les courges et parsemez de cumin. Enfourner pour 20 minutes

(Je suis désolée, je suis absolument incapable de retrouver les photos de ce (délicieux) plat. J’en suis navrée, je recommence la recette dès que possible pour la photographier!)

Un Noël vegan #3 layer cake choco coco

img_6338On termine cette série de #Noëlvegan avec le dessert! J’ai tout de même participé à la confection de la bûche traditionnelle (avec une cousine très heureuse d’avoir les bols à lécher pour elle toute seule ^^) (et cette année pas de spatule cassée, pas de caramel cramé…) mais j’avais envie de me faire un petit dessert aussi, j’ai donc testé deux semaines en avance une recette trouvée sur Sweet and Sour, qui m’avait direct tapé dans l’oeil. Hmmmmm…Un parfait équilibre entre la coco et le chocolat, le croquant, la douceur…Bref, une recette nickel pour finir une fête en beauté. Je l’ai fait dans un moule à cake pour rappeler la forme de la bûche. Pour la base, j’ai testé avec des amandes et des noisettes torréfiées…Même si avec les noisettes, le cake n’est plus 100% cru, ce qui était accessoire pour moi, c’est bien meilleur avec le petit goût grillé des noisettes.

Lire la suite

Un Noël vegan #2 : timballe au yaourt de soja, raifort et tomates cerises

img_6366On continue avec l’entrée! Pour la famille, c’était des timballes de saumon à la crème fraiche et à l’aneth, posées sur des tranches de concombre. Pour ne pas trop m’éloigner du sujet, je me suis dit que j’allais me lancer moi aussi dans des timaballes, avec une crème également. Ca tombait bien, il me restait des yaourts au soja natures. Voyons…Des graines de chia pour que ça se tienne, puis des tomates, tient pourquoi pas ajouter du raifort comme dans la recette pour la famille? Il me restait aussi du mélange tartines/sésame des truffes au potimarron. Je me suis donc lancée dans cette délicieuse recette, bien copieuse mais pas lourdingue non plus. Bref une bonne entrée de fête.

Lire la suite

Un Noël vegan #1: bouchées apéritives au potimarron

img_6365Joyeux Noël à tous! Ce fut mon premier réveillon en tant que vegan, j’ai donc adapté le menu pour pouvoir tout de même bien profiter! Je vais vous livrer dans une petite série d’articles toutes les recettes utilisées lors des fêtes. On commence avec l’apéritif, tiré d’un livre acheté par ma maman, « Joyeux Noël vegan », toujours de Marie Laforêt. Il fourmille d’excellentes idées, de recettes délicieuses et simples…Bref, que du bonheur! Cette recette de bouchées au potimarron m’avait direct tapé dans l’oeil. J’adore toutes les courges, mais le potimarron reste de loin ma préférée. J’adore son petit goût de châtaigne, et surtout sa texture toute douce, un peu farineuse. Bref, quand j’ai vu cette recette, je me suis dit que je devais absolument la faire! Elle n’a pas été exempte de tout problème: la crème devait, dans la recette, reposer 20 minutes au congélateur. J’ai dû la laisser quasi deux heures afin d’avoir quelque chose d’assez solide pour former les truffes! ET encore, elles étaient bien molles. Je pense que la prochaine fois (car il y en aura sûrement une prochaine) je laisserai le potimarron s’égoutter un peu plus.

Lire la suite