Crème à tartiner au cacao (cosmétique vegan)

Cette crème a un défaut. Un énorme défaut. Pour ça que je ne l’aime pas. Non, je l’aime pas, je l’adore. Ce défaut? On a envie de dévorer tout le pot à la petite cuillère… Je n’exagère pas. Même ma soeur s’y est faite prendre: en s’approchant de la cuisine, elle a humé le délicieux fumet de la casserole et m’a demandé si je faisais un gâteau au chocolat! Non, non, juste une crème hydratante.

Très riche, elle laisse un toucher soyeux mais non gras, et une peau si douce (et qui sent si bon!)

En vrai, on pourrait la manger (ça doit toutefois peser un peu sur l’estomac vu la composition) car elle est 100% faite maison, et 100% naturelle. Et en théorie 100% comestible (elle est pas belle la vie?)

Lire la suite

Publicités

Mélange cicatrisant (cosmétique vegan)

IMG_0135J’ai de nombreuses cicatrices sur les bras. Mon adolescence assez… Chaotique peut-on dire, m’a laissé de nombreuses traces physiques, dont certaines ne partiront jamais, comme ces cicatrices de scarification. Je le regrette amèrement aujourd’hui, mais ça m’arrive également de retomber dans cette merde.

Lire la suite

Lancement des articles cosmétiques

La cuisine ne m’intéresse plus autant. J’ai moins le temps, moins le courage pour cuisiner… Mais surtout ça ne me fait plus envie.

Pourtant, ces derniers temps, j’ai passé un peu de temps en cuisine… Pourquoi me direz-vous?

Eh bien, pas de réels tests culinaires mais, vous le savez déjà vu que vous avez sûrement lu le titre de cet article, mais des tests cosmétiques! Fabriquer mes cosmétiques maisons me faisaient envie depuis quelques temps. Parce que je réalise de plus en plus que je me mets des cochonneries sur la peau et sur le corps en général. Je ne peux pas acheter tous mes produits de beauté bio, cruelty free et vegan… Alors pourquoi ne pas les faire moi-même? Ca revient moins cher… Et on est sûr de ce qu’il y a dedans! Mon premier test de crème hydratante pour le corps n’était pas top, ça faisait des grumeaux, elle s’étalait mal, était collante… Le deuxième essai fut beaucoup mieux, même si je compte améliorer la recette, encore un peu grasse à mon goût. Cet après-midi, je me suis lancée dans la crème visage! Et une délicieuse odeur de noix a envahi la maison… J’attends le résultat et je vous poste la recette si elle me satisfait! Je compte aussi me lancer dans le shampoing maison, j’essaye de trouver une recette sans base lavante neutre, parce que quitte à se lancer dans les cosmétiques maison… Autant qu’ils soient vraiment, vraiment naturels.

J’ai la chance d’habiter à Paris, et j’ai pu me rendre à la boutique Aroma Zone faire le plein de matériel (et même en semaine il y a un monde absolument fou!). Certes, avec tout ce que j’ai acheté, le total revient un peu cher… Mais je suis équipée pour un bout de temps!

Voilà, en gros, ce que j’ai dans mes placards:

  • Niveau matériel: un assortiment de petites casseroles (trouvées dans une brocante), un mini fouet, des spatules, des pots (en plus de ceux récupérés des produits Lush et qui traînent dans nos placards depuis des lustres…) de l’alcool à 90°. Je compte investir dans un mini fouet électrique et une balance de précision, ainsi que dans quelques récipients en inox.
  • Niveau « ingrédients »: des huiles essentielles, des huiles végétales, de l’hydrolat, du gel d’aloe vera, de la vitamine E, du beurre de cacao, de la cire d’abeille en bloc (impossible d’en trouver en Provence, j’en ai par contre trouvé sur un marché… En Bretagne), de la lécithine de soja

Voilà, j’espère que ces articles vous plairont et vous donneront envie de vous lancer!

Parmentier vegan de patates douces et lentilles

IMG_7310Cette recette provient encore et toujours de ma Bible, Vegan, de Marie Laforêt. C’est une vraie mine d’or que je compte bien exploiter à fond durant cette semaine où je serai chez moi mais seule toute la journée! Tests en tout genre à prévoir!

J’ai commencé dès aujourd’hui en préparant ce délicieux parmentier vegan, très simple mais très bon. J’ai un peu diminué les doses mais ça reste copieux!

Lire la suite

Petit déjeuner vegan pour fortes chaleurs

IMG_7176

Photo très laide je vous l’accorde, mais c’est la seule que j’ai

Juillet approche, et il commence déjà à faire chaud. Vraiment chaud. Si à la clinique soin-étude mes petits déjeuners se ressemblent tous et ne se distinguent pas par leur variété (c’est toujours un thé, infusé à l’eau tiède en été, et un bol flocons d’avoine/lait végétal), le week end… Je me lâche. Samedi soir dernier, ne sachant pas quoi faire pour m’occuper, j’ai décidé de me préparer un bon petit déj pour le lendemain, un petit dej qui reposerait au frigo et que je pourrai déguster bien froid le dimanche

J’avais repéré le café glacé quelques jours auparavant sur la page de La Cuisine de Jean Philippe. La recette m’avait immédiatement tapé dans l’oeil. J’avais toujours adoré la glace au café, et je pensais que cette recette me redonnerai le goût de ce délice si cruel. Erreur. C’était encore meilleur! Vraiment délicieux!

Pour le porridge froid, j’avais déjà testé quelques fois avec plus ou moins de succès. Cette fois ci, il était parfait. Extrêmement crémeux, bien parfumé. Merci  Lili Backery!

Je vous laisse donc avec les deux recette

Pour un mug:

  • 2 c.s de café en poudre (perso j’ai mis le contenu d’une capsule et demi de café pour machine à café)
  • 1/2 teaspoon de cacao pur
  • Une pincée de sel
  • 2 tablespoon de sirop de sucre de canne, sirop d’agave ou sirop d’érable (un sucrant liquide quoi)
  • Du lait végétal, si possible neutre (j’avais sous la main du lait de riz parfum moka, c’était parfait) environ un mug

Mélanger le café, le sel, le cacao et le sucrant dans un mug.

Ajouter le lait végétal jusqu’en haut

Couvrir et laisser poser minimum deux heure au frais. Je l’ai laissé toute la nuit et c’était nickel

Solution simple pour cuisine bien équipée: avec un chinois ou une passoire très très fine, filtrer le café glacé

Solution « cuisine mal équipée » (c’ta dire la mienne. Pour quelqu’un qui a un blog de cuisine, si vous voyiez l’équipement de la mienne, vous rigoleriez. Mais c’est pas dérangeant, on a quand même ce qu’il faut et ça oblige à être inventif pour pallier à ce qu’il manque): prenez deux compresses stériles, dépliez les, posez les deux sur une passoire à gros trous et filtrez. N’oubliez pas de presser les compresses à la fin pour faire sortir tout le café!

Servir froid

Le porridge

  • 3 c.s de flocons d’avoine (ou autres céréales si par exemple vous êtes intolérant au gluten)
  • 1 c.s de graines de chia (optionnel)
  • 12 cl de lait végétal au choix (toujours riz-moka pour moi-
  • Produit sucrant si désiré, perso je préfère sans)

 

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Couvrir et laisser poser une nuit au frigo. Voili voilou!

 

J’espère que vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous rafraichir dès le matin. Je vous laisse avec ce petit gif bien représentatif de mon état le vendredi soir 🙂

Souporridge

J’ai connu cette recette par Instagram. Si vous tenez absolument à reconnaître un avantage à l’anorexie, c’est qu’en guérissant (ou même pendant la maladie) on découvre de nouvelles saveurs, de nouveaux aliments, de nouvelles choses auxquelles on aurait jamais pensé auparavant. C’est le cas des flocons et du son d’avoine. Il faut avouer que ce n’est pas pour de bonnes raisons que j’ai goûté ces flocons pour la première fois: alors que j’étais en pleine rechute après six mois de boulimie, je ne petit déjeunais plus depuis presque un an. Au ski, j’avais fait une crise d’hypoglycémie. A plus de deux mille mètres d’altitude, je tremblais, avais énormément de mal à tenir mes bâtons, et je devais faire sacrément peur, avec des lèvres bleues, le teint blafard et de grosses cernes, puisque mes parents m’ont traîné dans une buvette sur les pistes, et ont bataillé pendant dix minutes pour que j’avale en plus d’un thé qui, selon mes dires « suffisait amplement », une pauvre barre de céréales. En revenant à l’appartement, ils m’ont de nouveau traînée, cette fois-ci au supermarché, et m’ont demandé de choisir quelque chose pour le petit déjeuner, car « je ne pouvais pas skier toute la matinée sans rien dans le ventre ». J’ai donc choisi des flocons d’avoine, car je me souvenais que c’était le plus sain, le moins sucré et le moins calorique de toutes les céréales.IMG_6893

Pendant des mois j’en prenais une cuillère à soupe mélangé à de l’eau. Mes parents me demandaient chaque jour d’augmenter. Je refusais. Puis est venue la boulimie, j’ai testé le porridge, les flocons au yaourt…Et j’en bouffais à m’en rendre malade.

Bref, ma relation aux flocons d’avoine a été un peu chaotique. Maintenant j’en mange avec plaisir, et j’adore découvrir de nouvelles recettes avec. Récemment j’ai découvert le son d’avoine, qui fait des porridges encore plus crémeux, bref c’est pas mal du tout.

Cette recette a été inventée et popularisée par @in_lack_of_food et par une autre fille dont je ne me souviens plus du pseudo >.< (EDIT: c’est @lilavslife que je vous invite à aller suivre également) (une autre inspiratrice du souporidge est @julielivesagain)

Elle mélange la soupe et le porridge. Les quantités sont variables selon votre faim, sachant que celles que je donne sont très consistantes. SI vous n’avez pas très faim, n’hésitez pas à diminuer. C’est encore meilleur avec de la soupe maison, mais de l’industriel fera l’affaire. N’oubliez pas de vérifier qu’elle soit sans crème fraiche beurre lait fromage etc (c’est le saint graal des soupes, quasi introuvable ^^)

Pour une personne:

  • 50 cl de soupe
  • 50 gr de flocons d’avoine ou de son d’avoine (ou d’autres flocons, amusez vous!) (pour diminuer les quantités, prenez le nombre de cl de soupe et prenez autant de grammes de flocons/son. Par exemple pour 30cl de soupe, comptez 30 gr de flocons)
  • C’est tout!

Dans un récipient assez grand, verser la soupe et les flocons. Bien mélanger. Mettre au micro-onde, et faire cuire 7 minutes (pour 20 cl de soupe) à 10 minutes (pour 50 cl)

Sortir le récipient du micro-onde (attention c’est brûlantissime) , et laissez refroidir au moins 30 minutes. Si besoin, réchauffer quelques minutes au micro-onde.

Selon beaucoup, le meilleur est la croûte que le « refroidissage » forme. Je vous laisse aller voir le compte d’ @in_lack_of_food pour découvrir comment on déguste un souporridge 😉 

Muffins tout chocolat vegan

Aaaaattention attention, Msieurs Dame, là on se retrouve pour du très light, très léger, fade, dégoûtant… Nan, j’déconne, on se retrouve avec du très bon, du consistant, du chocolaté…Pas si fat que ça. Je les avait fait, au début, juste pour moi, puis j’ai décidé d’arrêter de faire mon égoïste et de partager ces merveilles avec le reste du monde…C’tà dire avec mes compagnons de soin-étude. Nous nous sommes donc retrouvé en petit comité dimanche soir, avec la déprime habituelle jvoulais-pas-rentrer-ici, et ces délicieux muffins…Qui nous ont aussitôt réconforté! L’avis est unanime: c’est très, très, très bon.

Je vous laisse avec la recette…

Lire la suite