Pourquoi je suis devenue vegan

Devant les nombreuses recettes vegan récemment publiées, vous avez dû vous en douter: je suis devenue vegan, depuis un mois et demi maintenant. Cet article va expliquer les causes et conséquences de ce choix.

Tout d’abord, comme je l’avais déjà évoqué dans cet article, j’ai été malade pendant des années. 5 ans maintenant.

Cancer? Raté. Maladie rénale, comme je l’ai de nombreuses fois dit? Raté. (Oui j’ai menti. Vous allez comprendre pourquoi.) Maladie cardiovasculaire? Non plus. Non, ma maladie à moi était dans la tête, même si elle a eut des répercussions physiques. J’ai été malade psychologiquement. J’en ai été hospitalisée et déscolarisée pendant des mois. J’ai été dépressive, suicidaire, accro aux scarifications, mais surtout boulimique et anorexique. Et je l’affirme haut et fort: le veganisme est en train de me sauver la vie.

Lire la suite

Hamburger vegan

IMG_5400Je continue dans ma lancée vegan (je vous expliquerai prochainement pourquoi) avec un délicieux plat salé…Les hamburger! Si pour vous aussi c’est synonyme de fromage et de steak bien rouge…Lisez donc ce qui suit!

Que trouve-t-on dans cet hamburger? D’abord un bon pain sans beurre, lait ou oeuf (pensez à bien vérifier les ingrédients), des tomates, des oignons rouges compotés, de la salade…Et un steak! Oui oui, vous avez bien lu! Un steak oui, mais végétal et protéiné. Il est à base de légumineuses et de chapelure.

Cette recette vient d’une vidéo marmiton, dont le problème était que les quantités n’étaient pas du tout indiquées! J’ai donc fait au pif, et ça a très bien marché.

Lire la suite

Mug Cakes chocolat vegan

IMG_5387On continue dans le veganisme, cette fois-ci avec deux recettes délicieuses de mug-cake au chocolat. Vérifiez bien que le chocolat de la 2nd recette est vegan, sans lait! La première recette au cacao vient de La tendresse en cuisine , celle avec du chocolat fondu vient de Among The Animal

L’absence d’oeuf ne gâche absolument pas la recette, pour avoir testé avec et sans on ne sent aucune différence

Lire la suite

Muffin vegan chocolat banane

IMG_5354Une délicieuse recette vegan (sans oeufs, sans beurre, sans lait. Ni bien sûr viande ou poisson xD) trouvée sur Envie d’une recette. Les muffins sont moelleux, pas du tout sec, délicieusement parfumés. Pour plus de gourmandise, on (je les ai fait avec une amie. Rien de mieux que de cuisiner entre amies!) a rajouté des pépites de chocolat. Vérifiez bien qu’elles soient sans lait.

Lire la suite

Fondant aux pommes

Une délicieuse recette trouvée sur 750 gr. Elle m’a interpellée car les pommes n’étaient pas coupées en morceaux mais râpées. J’ai tout de suite pensé que ça devait donner un fondant inimitable. Et effectivement le fondant était au rendez-vous! Je l’ai fait nature mais je pense que je le referai avec un arôme, comme de la vanille ou plutôt de la fève tonka (qui me reste en quantité depuis une recette que je n’avais pas postée).

Pour un moule de 22 cm de diamètre

  • 5 pommes
  • 3 oeufs
  • 60 gr de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 100 gr de fromage blanc
  • 3 c.s de sucre roux
  • 1/2 gousse de vanille ou une fève tonka ou le zeste d’une orange

préchauffer le four à 180°

Séparer le blanc des jaunes.

Battre les jaunes, le sucre et le fromage blanc. Ajouter la farine et la levure, puis les pommes râpées (râpées! Pas en morceaux!).

Battre les blancs en neige, les ajouter à la préparation délicatement.

Faire cuire 30 minutes. Déguster chaud ou froid.

Fantastik gianduja

IMG_5043Le fantastik est une invention de Michalak (que je ne vais pas faire l’affront de présenter). C’est le nouveau concept de la tarte sucrée: plus de pâte à étaler! Il consiste à une pâte de base, cuite dans un cercle à pâtisserie, sur lequel on ajoute ou non un biscuit moelleux, puis, une fois cuit, on poche un crémeux avant de faire la déco.

Ici, c’est une version très simple, qui consiste en un biscuit type cheescake (on mélange tout, on écrase et voilà) et d’une ganache montée au gianduja (recette dans la recette ^^) qui n’est autre qu’un mélange noisette-chocolat-sucre glace. On décore avec des copeaux de gianduja et des noisettes caramélisée.

J’ai réalisé cette recette pour la fête des pères, et le succès fut au rendez-vous. Un vrai délice bien « noisetté » dont on ne se lasse pas! Attention il faut s’y prendre la veille.

Pour un cercle de 18 cm:

Pour le gianduja:

  • 150 gr de chocolat au lait de bonne qualité
  • 150 gr de noisettes torréfiées et débarassées de leur peau (très important la torréfaction! Ne surtout pas zapper cette étape!)
  • 150 gr de sucre glace

Pour la ganache:

  • 100 gr de gianduja (vous pouvez aussi en acheter du tout fait Valhrona mais je n’en ai pas trouvé. Peut-être sur Internet)
  • 195 gr de crème liquide entière

Pour le biscuit:

  • 30 gr de coco pops (les mini paquets Kellogs vendus par 8 font 30 gr pile)
  • 50 gr de chocolat noir
  • 50 gr de chocolat au lait
  • 10 gr d’huile neutre (tournesol, pépin de raisin)
  • 120 gr de shortbread
  • 30 gr de noisettes torréfiées (toujours très important)

Pour la déco

  • 50 gr de noisettes torréfiées
  • 50 gr de sucre glace
  • Une pincée de sel
  • Du gianduja

 

On commence par faire torréfier les 230 gr de noisettes nécessaires. On ne zappe pas cette étape: ça prends un quart d’heure et c’est obligatoire. SInon autant ne pas faire la recette.

On les met donc au four 10 minutes à 200 degré, on frotte pour retirer la peau et on laisse refroidir.

En prélever 150 gr, les mettre dans le bol d’un très bon robot mixeur avec le sucre glace et mixer…Loooooooongtemps. Ca prend environ un quart d’heure. Durant les dix premières minutes il ne se passe rien: no panic, c’est normal. Continuer à mixer: les noisettes finiront par libérer leur huile.

Quand le mélange est bien liquide, ajouter le chocolat au lait fondu (à la casserole, je l’ai fait au micro-onde et ai du courir en racheter, le tout ayant cramé) et mixer encore une minute

Répartir dans des moules à glaçon en silicone et laisser au frais plusieurs heures pour que ça durcisse bien.

Une fois bien froid, faire bouillir la crème liquide. Dans un récipient métallique, couper 100 gr de gianduja en petits morceaux (oui oui, allez y, vous pouvez manger le reste) et verser dessus la crème liquide. Mixer au mixeur plongeant, laisser refroidir et laisser la nuit au frigo

Le lendemain, monter la crème en chantilly (petite astuce: mettez le récipient avec la crème et les fouets (pas les batteurs normaux, que d’ailleurs je n’utilise jamais) un quart d’heure au congélateur. Chantilly assurée). Ca prend environ trois minutes à vitesse lente, ça vous évitera de repeindre la cuisine.

Mettre dans une poche à douille cannelée et réserver au frais.

Dans un sac congélation, réduire les shortbread en miettes fines. Mettre dans un récipient. Concasser les noisettes (toujours dans le sac congélation) et les ajouter au shortbread avec les coco pops. Mélanger. Faire fondre les chocolats, les ajouter au mélange avec l’huile. Bien mélanger à la maryse, puis répartir dans le moule posé sur du film étirable (je ne l’ai pas fait et n’ai donc pas pu bouger le biscuit) et tasser avec un verre.

Laisser au frais une heure pour faire durcir.

Quand le biscuit est bien froid, décorer avec la ganache en faisant des bouboules bien régulières.

Faire caraméliser, sans cesser de remuer, les 50 gr de noisettes dans les 50 gr de sucre glace. Laisser refroidir et parsemer sur le fantastik. Décorer avec des copeaux de gianduja (faits à l’économe) (si vous n’avez pas tout mangé)

Servir frais

IMG_5042